À l’adresse suivante : MarocComme dans tous les pays, il existe une série de festivals et de dates, dont certains ont trait à des événements historiques dans le pays, d’autres sont des festivals religieux, et enfin des dates, que l’on pourrait qualifier de mondiales, comme la Fête des travailleurs, le 1er mai, ou la Journée internationale de la femme, le 8 mars. En outre, il y a de nombreux pèlerinages et fêtes locales et des journées de fête typiques, comme la fête des amandiers en fleur, la fête du chameau et bien d’autres que je vais vous expliquer. Donc si vous voyagez au Maroc, je vous recommande de vérifier les dates au cas où vous pourriez coïncider avec certaines de ces festivitésTant pour le bien, et pour en profiter, que pour le « mal » dans le sens où l’on peut trouver de nombreux bâtiments fermés ou la vie pendant la journée en dessous des minimums, comme dans le cas de la coïncidence avec le Ramadan.

Dans cet article, je vais essayer de vous faire connaître toutes ces festivités et ces événements, mais Il faut également garder à l’esprit que le Maroc étant un pays essentiellement islamique, nombre de ses fêtes religieuses ne sont pas célébrées le même jour chaque année, mais dépendent du calendrier lunaire.

Index

  • 1 Fêtes religieuses
  • 2 Festivités historiques
  • 3 Fête du Trône
  • 4 Festivals et événements traditionnels

Fêtes religieuses

Fête religieuse au Maroc

Comme je l’expliquais précédemment les fêtes religieuses (islamiques) sont régies par la hejiraest le calendrier lunaire, qui est plus court de 11 jours que le calendrier grégorien.

Ces célébrations sont :

  • Ras el-Sana, 1 de MuharramLe Nouvel An musulman. En réalité, cette journée n’a pas beaucoup de fondement religieux, mais de nombreux musulmans profitent de cette date pour se souvenir de la vie du prophète Mahomet et de l’Hégire ou de l’émigration qu’il a faite à Médine.
  • Aide el-Mulud12 avril Rabbin AuelLa première est la commémoration de la naissance de Mahomet. La manière la plus courante est de célébrer cette journée en famille et dans les mosquées. Au Maghreb, l’anniversaire de la naissance de Muhammad est associé à l’idée de rites constitués par les « amdah ou qasidas », des poèmes qui louent le prophète et sont récités spécialement en ce jour.
  • Aide KebirDu 10 au 13 décembre AlhayaLa fête de l’Agneau et la commémoration du sacrifice d’Abraham. Elle est célébrée par les musulmans du monde entier en offrant un sacrifice animal, généralement une vache ou un agneau, en remerciement à Dieu pour avoir sauvé la vie d’Ismaël, le fils du prophète Abraham. La viande est séparée en trois tiers, l’un allant à la personne ou aux personnes qui donnent la bête, un autre à répartir entre les proches et le dernier tiers à ceux qui en ont besoin, indépendamment de leur religion, de leur race ou de leur nationalité.
  • Aide el-Follow, à la fin du Ramadan. Elle se déroule sur trois jours et la veille du premier jour de cette fête est particulièrement festive. Au petit matin, la communauté se réunit pour différentes prières et célèbre un petit déjeuner qui marque la fin du jeûne du mois le plus important pour le monde musulman. Les hommes portent des vêtements blancs, neufs, qui symbolisent la pureté. La journée entière est célébrée dans les foyers en mangeant les plats spéciaux qui sont préparés pour cette occasion.

Festivités historiques

Fête historique au Maroc

Au Maroc, il existe un certain nombre de festivités liées au développement historique du pays, telles que

  • Fête de la loyauté, célébrée le 14 août
  • Anniversaire de la révolution du roi et du peuplele 20 août. Il rappelle la révolution au Maroc lorsque Mohammed V et son peuple se sont joints à la lutte pour l’indépendance.
  • Anniversaire de la marche verte. Commémoration de la marche initiée le 6 novembre 1975 par des citoyens et des soldats marocains, sous les ordres du roi Hassan II, dans le but d’envahir et d’annexer le Sahara occidental.
  • Fête de l’indépendance. Bien que l’indépendance du Maroc ait été obtenue le 2 mars 1956, Mohammed V ne l’a proclamée que le 18 novembre de la même année et c’est à cette date qu’elle est célébrée.

Fête du Trône

Fête du Trône au Maroc avec le Roi

Au Maroc, la fête la plus importante ou la plus symbolique est la Fête du Trône, qui a lieu le 30 juillet. Il s’agit d’une célébration nationale commémorant l’intronisation du souverain régnant, Mohamed VI. La fête du Trône est célébrée en grande pompe au Palais royal et s’articule autour de la famille royale marocaine.

Les origines de ce festival remontent à 1933L’année de l’intronisation du grand-père du roi actuel, le sultan Mohammad Yusuf, et de l’indépendance en 1956, elle s’est consolidée et a contribué à unir les liens entre la monarchie et le peuple marocain.

La cérémonie de la Fête du Trône comprend le discours à la nation, une réception officielle, et est utilisé pour décorer des personnalités du monde culturel, scientifique, politique ou sportif.

Festivals et événements traditionnels

Festival au Maroc

Parmi les événements traditionnels organisés au Maroc, on peut citer

  • Fête des amandiers, dans la vallée AmelnElle est célébrée les derniers jours de février, avec des chants, des danses et des danses typiques.
  • Festival des Roses, à Kelaat Mgounadans la vallée de Dades coïncidant avec la récolte des roses de Damas. Pendant le festival, il y a des danses, des chants et une pluie de pétales.
  • Festival de musique du désert, dans la région de Tafilalet dans lequel pendant une semaine des artistes d’Arabie et d’Afrique sont présentés. La musique est variéedu blues aux compositions folkloriques traditionnelles.
  • Festival du chameau, en Guelmim. Aujourd’hui, il est devenu une attraction touristique, même s’il conserve encore des souvenirs du festival d’origine. Vous dansez le Guedra, une danse typique dans laquelle une femme danse au rythme d’un tambour en guise d’offrande à Dieu.

Ce ne sont là que quelques exemples, mais tout au long de l’année, de nombreux événements culturels sont organisés dans tout le Maroc.

Vous souhaitez réserver un guide ?