Le Black Pudding, un must pour tout petit-déjeuner anglais qui se respecte

Bacon, oeufs au plat, haricots… Pas de doute, avoir un Petit-déjeuner anglais est une façon assez brutale de commencer la journée. Mais l’un de ses ingrédients habituels est particulièrement attrayant pour les personnes qui ne sont pas nées au Royaume-Uni ou en Irlande : le Le boudin noir (boudin noir).

Ce saucisson est fabriqué avec du sang de porc séché auquel on ajoute de la farine d’avoine et de l’orge. Il est généralement servi froid, bien que certaines personnes le mangent cuit, frit ou grillé. Cela peut sembler peu appétissant au premier abord, mais il est considéré comme un plat traditionnel du petit déjeuner dans le cadre de la La cuisine anglaise.

Index

  • 1 Origine du boudin noir
  • 2 Variétés régionales
    • 2.1 Le pays noir
    • 2.2 Irlande : boudin noir Drisheen et Sneem
    • 2.3 Somerset : Pot noir
  • 3 Championnat annuel de lancement du boudin noir

Origine du boudin noir

Au sens strict, le boudin noir est en fait le résultat de la préparation du classique boudin noir d’une manière différente.

Lors de l’abattage du porc, la meilleure façon d’utiliser le sang de l’animal sans l’abîmer est de le conserver sous forme de pudding. Son origine en Angleterre remonte au Moyen Âgecomme l’attestent les livres de recettes anciens. A cette époque, il était également préparé avec du sang de mouton ou de vache, surtout en Ecosse.

Cependant, le boudin noir tel que nous le connaissons aujourd’hui est né en la région du Lancashiredans le nord-ouest de l’Angleterre au milieu du XIXe siècle.

Le formule traditionnelle impose de retirer le sang frais pendant une longue période tout en ajoutant de la graisse animale et d’autres assaisonnements (flocons d’avoine, chapelure, herbes, etc.). Lorsque le mélange est prêt, il est placé à l’intérieur d’une enveloppe et bouilli. Les producteurs actuels de boudin noir ont remplacé l’enveloppe des animaux par des peaux synthétiques en cellulose.

Cette nourriture d’origine modeste a parcouru un long chemin pour devenir un emblème de la gastronomie britannique. De nombreux gourmets le considèrent comme un authentique deli.

Petit-déjeuner anglais

Le boudin noir, un élément indispensable du petit déjeuner anglais typique

Variétés régionales

La popularité du boudin noir dans les îles britanniques a fait de ce produit un élément essentiel du petit déjeuner classique, bien qu’il soit également consommé de bien d’autres façons, accompagné de poulet ou de fruits frais comme des poires ou des pommes.

Il existe également de nombreux Variétés de boudin noir qui intègrent leurs propres modifications. En fait, on dit souvent que chaque boucher du Royaume-Uni a sa propre recette pour faire le boudin noir. Les différences sont subtiles et reposent sur la proportion entre le sang et la garniture, la texture et la composition de celle-ci, ainsi que sur la combinaison des herbes qui sont ajoutées au mélange comme condiment : pennyroyal, marjolaine, thym, menthe…

Le pays noir

Les régions d’Angleterre et d’Écosse associées à cette saucisse emblématique sont également connues sous le nom de Pays noir (pays noir), où les variations locales sont nombreuses. Voici quelques exemples : dans la ville de BuryLe « Cocktail », près de Manchester, est servi bouilli dans du vinaigre dans des cônes en papier ; en revanche, dans le comté de Yorkshire il est habituel de l’aromatiser avec du citron et du thym, une herbe qui, dans ces pays, est également connue sous le nom de pudding-yerb.

Irlande : boudin noir Drisheen et Sneem

Au XIXe siècle, le boudin noir a traversé la mer et a atteint les terres irlandaises, où il a rapidement pris racine. Sur l’île d’Émeraude, il existe deux variétés exceptionnelles : la Drisheen de sang de vache et de la Le boudin noir de Sneem…originaire du comté de Kerry.

Somerset : Pot noir

Mais la variété régionale la plus remarquable est celle qui est préparée dans le Somerset, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Le boudin noir y est préparé selon la recette traditionnelle, à l’exception d’un détail. Cette variété n’utilise pas le boyau classique de la saucisse pour contenir le mélange, mais elle est dans un pot en argile. Ainsi, le boudin noir est servi sur une assiette et s’appelle Pot noir (pot noir).

festival du boudin noir en Angleterre

Le championnat mondial de lancer de boudin noir est un événement sportif amusant qui tourne autour de ce produit gastronomique

Championnat annuel de lancement du boudin noir

La popularité du boudin noir dans le nord de l’Angleterre est telle qu’il a même sa propre fête en son honneur : Les championnats du monde de lancer de boudin noir. Rien de moins qu’un concours dans lequel les participants utilisent des lance-pierres pour lancer les longues saucisses au boudin noir aussi loin que possible.

Emuler la rivalité entre Oxford et Cambridge dans le sud du pays, dans le nord les comtés de Lancashire et de Yorkshire défendre leur honneur dans la ville de Ramsbottom. Le championnat a débuté au milieu des années 80 et a un caractère nettement ludique.

Elle est célébrée chaque année en septembre, attirant des milliers de curieux de tous les coins du pays et non quelques touristes d’autres pays.

Vous souhaitez réserver un guide ?