L’Inde est un pays qui ne ressemble à aucun autre. Cela est confirmé par ses couleurs, sa spiritualité caractéristique et les traditions liées à un passé dans lequel les sages et les érudits interprétaient le monde depuis un palais au milieu des tropiques. C’est pourquoi le pays du curry et des mandalas est un défi pour les sens de ceux qui voyagent dans ses trains, font du yoga dans ses temples et mangent sur ses étals dans la rue. Pour eux et pour tous ceux qui se rendront sur le sous-continent dans les prochains mois, ces 15 conseils pour voyager en Inde réunis par quelqu’un qui n’oubliera jamais cette destination visitée en 2012.

Index

  • 1 Le meilleur moment pour se rendre en Inde
  • 2 Visa pour l’Inde
  • 3 Devez-vous être vacciné ?
  • 4 Change de devises
  • 5 Manger en Inde
  • 6 Très épicé
  • 7 Ne pas boire l’eau du robinet
  • 8 Dormir en Inde
  • 9 Utiliser son téléphone portable en Inde
  • 10 Taxi en Inde
  • 11 Voyager en train en Inde
  • 12 Respect
  • 13 L’Inde et l’Ayurveda
  • 14 Namaste
  • 15 Oui et non (en Inde)

Le meilleur moment pour se rendre en Inde

Le meilleur moment pour se rendre en Inde est au milieu de l’hiversurtout aux mois de décembre et janvier. De fin mai à juillet, la mousson du sud commence au Kerala et s’élève vers le nord, tandis que la mousson du nord, qui commence en Sibérie, traverse le nord-est du pays jusqu’au golfe du Bengale de septembre à novembre. Bien que l’activité de la mousson ait diminué, ce phénomène reste imprévisible selon les années.

Visa pour l’Inde

Le Le visa pour se rendre en Inde depuis l’Espagne est de trois ou six mois à utiliser dans un délai de cinq ans et avec des entrées multiples. Il en va de même pour d’autres pays comme le Mexique ou la Colombie.

Devez-vous être vacciné ?

Actuellement il n’y a pas de vaccination obligatoire si vous vous rendez en Inde depuis l’EspagneLe vaccin contre la fièvre jaune est le seul qui soit obligatoire si vous voyagez à partir d’un pays endémique. Si vous décidez finalement de vous faire vacciner, les plus recommandés sont ceux contre la fièvre jaune, l’hépatite A et B, la fièvre jaune, la malaria ou la rage.

Change de devises

Pour vous donner une idée du budget lors de vos voyages en Inde, 1 roupie équivaut à 0,01 euro aujourd’huiLe 4 mai 2017. Sur cette base, les montants à traiter peuvent être de 3 mille roupies (42 euros), 2 mille (28 euros) ou 1 000 (14 euros). L’application XE est l’un des meilleurs alliés pour contrôler la conversion des devises en temps réel.

Si vous comptez vous rendre en Inde, il est préférable d’en informer votre banque car de nombreuses entités autorisent un retrait d’argent généralement limité à 300 euros par semaine, ce qui peut constituer un obstacle pour payer des cours de plongée, acheter un vol dans une agence ou, finalement, dépenser de grosses sommes d’argent pendant le voyage.

Manger en Inde

La cuisine indienne

Comme dans tout lieu touristique, des endroits comme Goa ou Fort Kochi au Kerala sont pleins de cafés et de restaurants axés sur les touristes où, bien que peu coûteux, les saveurs ne sont pas forcément aussi indigènes. C’est pourquoi le recours à des stands de restauration de rue est une excellente option, non seulement en raison de leur prix (trois samosas pour moins d’un euro, un kebap pour 80 roupies. . .) mais aussi parce qu’il s’agit de saveurs plus authentiques et dans des environnements beaucoup plus intéressants. Même si manger n’est pas votre truc cuisine de rueSi vous voyez une longue file ou beaucoup de gens manger, arrêtez-vous au premier étal ; ça ne peut pas être mauvais.

L’Inde est un bon pays pour les budgets serrés car dormir et surtout manger est extrêmement bon marché dans la plus grande partie du pays. Les restaurants les plus touristiques vous feront probablement payer un peu plusmais en général, ils ne devraient pas payer plus de 800 roupies pour deux repas par jour. Les plats plus simples comme le riz ou les ragoûts coûtent généralement moins de 2000 roupies et les plats de viande ne dépassent pas 400 roupies. En gros, vous pouvez manger pour 10 euros par jour sans problème et pour beaucoup moins si vous aimez la nourriture de rue.

Très épicé

Quiconque voyage en Inde doit savoir que l’épicé est un assaisonnement intimement lié à sa culture gastronomique, mais là aussi, on se pose la question de l’épice douce, moyenne ou très chaude ? Pas vraiment. En fait, même si vous demandez un dhal fry sans épices dans vingt restaurants indiens différents finira par l’inclure comme tel dans l’assiette.

Ne pas boire l’eau du robinet

Boire l’eau du robinet dans n’importe quelle autre province de votre pays peut vous causer des dommages à l’estomac même si vous venez du même pays, mais lorsqu’il s’agit de l’Inde, emporter de l’eau en bouteille devient un must. Non, même pas en se brossant les dents. (Je le sais par expérience).

Dormir en Inde

Dormir en Inde est extrêmement bon marché, surtout si vous êtes auberges de jeunesse pour les randonneurs ou ceux connus sous le nom de Chambres d’hôtes. Dans le premier cas, vous ne paierez pas plus de dix euros par nuit et dans le second, pas plus de 20. Mais si vous marchandez, tant mieux.

Quelqueses monastères, ashrams ou temples en Inde accueillent également des touristes qui offrent le gîte et le couvert en échange de dons. Quelques exemples sont le célèbre temple d’or d’Amritsar ou l’ashram de yoga d’Anand Prakash à Rishikesh.

Utiliser son téléphone portable en Inde

Si vous souhaitez vous rendre en Inde avec votre téléphone portable et que vous y restez longtemps choisir d’acheter une carte auprès d’un opérateur indien dans n’importe quel kiosque et l’utiliser pour la vôtre. Essayez d’utiliser les réseaux wifi de votre hôtel ou les points appropriés et, bien sûr, ne pensez pas à passer des appels ou à envoyer trop de messages en itinérance (c’est ce que vous dit une personne inexpérimentée qui a payé une facture de près de 600 euros à son retour en Europe).

Taxi en Inde

Se déplacer en Inde en taxi peut être un peu chaotique, surtout si c’est une grande ville comme Mumbai ou New Delhi. C’est pourquoi la « location » d’un chauffeur est la meilleure option, car en plus de pouvoir convenir d’un prix global pour vous transporter 24 heures sur 24, il peut également vous montrer de nombreux endroits qui ne figurent pas dans les guides touristiques. Normalement, le chauffeur vous emmènera également dans des entreprises telles que des usines de tapis et de poterie pour acheter quelque chose si vous le souhaitez (il peut donc prendre une commission). Vous pouvez contacter un chauffeur recommandé par votre propre hôtel.

Voyager en train en Inde

Voyager en train vers un hôtel bon marché pendant les vacances

Si vous envisagez de voyager en train en Inde, sachez qu’il existe huit types de billets différents, de la première classe AC (la plus chère) à la deuxième, soit la classe dormeuse la plus recommandéeBien que n’ayant pas l’air conditionné, c’est un mode confortable, vous avez votre propre siège et couchette et ce n’est pas cher (j’ai payé environ 2 000 roupies – 30 euros – pour un voyage de 32 heures d’Agra au Kerala).

Respect

Au cours des dernières années, la soi-disant tourisme dans les bidonvilles est devenue une nouvelle tendance à visiter les quartiers pauvres des pays sous-développés pour voir à quoi ressemble vraiment un pays. Il y a beaucoup de débats sur ce type de voyage, mais si vous le pouvez, essayez de ne pas prendre de photos d’enfants qui mendient dans les rues ou de ce pauvre homme à qui vous avez donné un sandwich dans un bar. Pensez à ce que vous ressentiriez dans la même situation.

L’Inde et l’Ayurveda

De nombreuses personnes qui se rendent en Inde le font dans l’intention d’approfondir leur pratique du yoga et d’autres thérapies alternatives telles que L’Ayurveda, un système de médecine traditionnelle indienne qui consiste en des extraits de plantes que le thérapeute combine en fonction du diagnostic physique et émotionnel du patient. Si vous trouvez ce type de traitement dans les bazars ou les marchés, ne l’achetez pas, surtout parce qu’il peut être falsifié et que la personne qui vous le vend n’a peut-être aucune idée de ce qu’elle vous vend. Il est préférable de se rendre dans des centres ayurvédiques professionnels ou chez des thérapeutes.

Namaste

Lorsqu’on interagit avec des Indiens, il est préférable inclinez les paumes de vos mains à hauteur de la poitrine et marmonner le Namaste typique. Lorsque vous dites au revoir, refaites le geste. Éviter les mains est une coutume plus occidentale et pas trop répandue en Inde.

Oui et non (en Inde)

En Inde, ils ont de nombreuses coutumes curieuses, mais l’une des plus choquantes au début est peut-être leur façon de hocher la tête. Quand vous demandez à un hindou s’il peut vous emmener voir le Taj Mahal et qu’il secoue la tête, il dit vraiment oui. Il n’y a pas de références au fait que lorsqu’il hoche la tête, il veut dire non, pour que vous n’ayez pas à trop réfléchir.

Vous souhaitez réserver un guide ?